fbpx
Leo Maigret - Wildsuits
Un endroit reculé, encore un peu vierge de toutes images, et créer quelque chose avec des personnes attirées par cet environnement, ça, c’est bon.

Tout d’abord, fais-nous une petite présentation personnelle …

Je suis Léo Maigret, je vis sur Biarritz dans le Sud Ouest de la France. J’ai toujours vécu sur la côte basque et donc proche de l’océan et des montagnes. Un jour avec un père passionné par la photo, j’ai fini par plonger dedans également via le surf, le snow, le skate et j’essaie maintenant de voir un peu plus loin que tout ça.

Qu’est-ce qui te motive le plus dans la création de films ?

Le renouveau, reprendre constamment quelque chose de son point de départ jusqu’à sa finalité, redonner une idée sur un sujet, et explorer de nouvelles choses. La constante évolution de son propre point de vue, c’est intéressant et ça donne constamment envie d’avancer.

Tu as un endroit ou sujet préféré à filmer ? 

Pas particulièrement, j’aime bien voir des choses différentes pour revenir sur celle que je filme régulièrement comme le surf et le bodyboard. Changer ses habitudes. C’est la même chose pour les environnements. Qui n’aime pas aller dans des lieux qu’il n’a jamais vu ?

Un projet en particulier en cours? 

Je suis actuellement en train de finaliser un projet de film avec Jorgann Couzinet, sur sa fin de saison, son rythme de vie et un peu son histoire. Vraiment cool, car c’est une approche différente de ce que je fais d’habitude, mais c’est justement ce que je cherche. Me mettre en dehors de mes habitudes et voir ce que j’arrive à faire. Et un autre projet va commencer dans pas longtemps avec Antonio Saraiva.

Le téléobjectif et camera que tu aimes le plus ?

Que j’aime le plus je ne le sais pas, car je n’en ai pas testé beaucoup, mais pour ma part, je filme avec une FS700 et un Sigma 150-600mm, petit combo bien sympa dont je suis content!

Selon toi, quel est ton meilleur film/video clip jusqu’a présent ?

Jusqu’à présent je dirai Luxxury, le film de bodyboard qu’on a sorti avec notre collectif Wingz. Un long projet, avec des amis, à aller dans des endroits où l’on n’était pas encore allé. Rencontrer de nouvelles têtes. Une avant première qui a été accueillie vraiment bien. Le film a obtenu des supers retours de la part de différents magazines, de riders, etc… C’était vraiment cool ! Le film le plus long que j’ai réalisé.

Qu’est-ce qui fait de toi un filmmaker différent ?

Ma touche artistique, on va dire ? Mais de ce point de vue là, tous les filmmakers sont différents et c’est ce qui est super ! Car on peut bosser ensemble et créer des choses nouvelles à partir de nos points de vues. Personne ne réalisera un film de la même manière qu’un autre. 

Un endroit où tu aimerais filmer ?

Un endroit en particulier, je ne sais pas. Mais un endroit reculé, encore un peu vierge de toutes images, et créer quelque chose avec des personnes attirées par cet environnement, ça, c’est bon ! Quand je vois le dernier film de Roark où ils sont allés surfer sur les Iles Malouines et ce qu’ils en dégagent, c’est fou!

Parle nous un peu plus de ta collaboration avec Wildsuits …

Je pense que ça s’est fait de la plus simple des manières, je suis en contact avec certains des riders Wildsuits, je crée du contenu régulièrement, et Wildsuits cherche à valoriser les performances de leurs riders, mais également de quelques photographes, cameramans. C’est super de se sentir soutenu par ce genre de marque !

%s

Switch Language