fbpx
Nicolas Moallic - Wildsuits
Ici, en Bretagne, tu n’as pas le choix, tu dois t’adapter à tous types de vagues… 

Bonjour Nicolas, peux-tu te présenter assez rapidement et nous expliquer comment tu as commencé le Bodyboard?

Hello, je m’appelle Nicolas Moallic, 25 ans, je viens de Bretagne plus exactement de Douarnenez, la ville de la sardine. Ici, beaucoup de gens, comme papa (pêcheur à la ligne pro) vivent au rythme de la mer et j’en fais maintenant partie grâce au bodyboard.

Pour la petite anecdote, le bodyboard m’est parvenu lors d’un goûter d’anniversaire d’un camarade de classe, ça fait maintenant quelques années… Ce jour a changé mon cadre et rythme de vie et mon regard envers l’océan. Depuis 2003 ça devient plus qu’une passion, été comme hiver, dès que j’ai un moment, tu peux savoir où me trouver haha

Génial, tu as un spot de prédilection en BZH et quelle est ta manœuvre et type de vague préférée ?

Ici, en Bretagne, tu n’as pas le choix, tu dois t’adapter à tous types de vagues… Pour répondre à ta question, on a particulièrement un spot parfaitement adapté pour le bodyboard qui forme des gros wedges (concentration de deux vagues qui se croisent et qui créent un pic générant beaucoup de vitesse) à la Mandurah beach, mais je ne te donnerai pas le nom hahaha. Autrement un autre spot qui fonctionne bien dans le coin, c’est la baie des Trépassés à côté de Pointe du Raz. Sinon, ma manœuvre favorite est l’Invert !

Comment vois-tu le futur du Bodyboard en Bretagne ?

J’aimerais que le bodyboard en Bretagne, mais aussi en France soit plus reconnu, c’est un jeune sport qui est en progression continue. Cependant, la relève en Bretagne, du moins dans mon secteur se fait rare… C’est dommage pourtant, on ne manque pas de spot de qualité…

Et toi ? À titre personnel, quels sont tes futurs objectifs ?

À titre personnel, les objectifs en perspectives sont de continuer à faire des voyages qui me permettent de découvrir de nouveaux horizons et des nouveaux spots. L’Europe regorge de spot hallucinants!. Je suis aussi motivé à continuer les vidéos édits et photos d’actions. C’est toujours un plaisir de partager et faire découvrir sa passion avec les autres. D’ailleurs, j’aimerais remercier Jacques Kerveillant avec qui j’ai la chance de travailler. Une vraie valeur sûre en photos sportives.

Tu es donc plus un freesurfeur ?

Oui, bien plus freesurfeur que compétiteur, quelques compétitions de temps en temps. Pouvoir suivre le tour national demande beaucoup d’argent et de disponibilité pour mon cas, c’est pour cela que je privilègie mon image freesurfeur.

Okay, vraiment sympas tout ça. Et pourquoi tu as choisi Wildsuits pour ton sponsor de combinaison de surf ?

Pourquoi Wildsuits? J’ai choisi Wildsuits pour l’esprit familial qui est cher à ses représentants. C’est une grande fierté de porter ces combinaisons eco-responsables de qualité premium. Elles sont vraiment confortables et géniales en terme de maintien de la chaleur corporelle. J’ai surfé tout l’hiver avec une 4/3mmdans une eau autour des 8°c ! En tout cas, merci pour le soutien les gars !

Merci, on est aussi content de cette collaboration avec toi. Tu nous apportes beaucoup de feed-backs et tu représentes fièrement les couleurs de Wildsuits en Bretagne. Mais à part la Bretagne quelle est ton meilleur trip en France et à l’étranger ?

Autrement meilleur trip en France, je dirai la côte sauvage vers Royan. Sinon en Europe entre Irlande, Canaries, Portugal, Espagne, de loin l’Irlande ; d’ailleurs, on va essayer de tout faire pour y retourner début juin pour un court-métrage. Et sinon dans le monde, le Mexique à Puerto Escondido, c’était magique !

Switch Language