La Journée mondiale de l’océan : notre espace naturel préféré

Ce lundi 8 juin 2020 a lieu la journée mondiale de l’Océan. C’est l’occasion pour nous de vous parler de cet espace naturel qui nous est si cher mais qui, de jour en jour est de plus en plus en danger ! 

L’océan recouvre environ 70,8% (soit près de 3/4) de la surface de notre planète.  L’océan est le véritable poumon de notre planète et produit entre 50 à 75% de l’oxygène que nous consommons. 

Nous nous devons de prendre soin du milieu océanique et de participer à la sensibilisation de ce monde en danger ! 

L’Océan et le milieu marin, notre lieu de prédilection.

Chez Wildsuits, comme surement bon nombres d’entre vous, nous vouons un amour inconditionnel à l’océan, une session de surf, bodyboard, kitesurf, planche à voile, wakeboard, de SUP (Stand-Up Paddle) ou même une simple baignade nous fait à chaque fois autant vibrer. Le simple fait de contempler l’océan qu’il y ait des vagues, du vent ou non nous procure chaque fois un immense bien être et un équilibre primordial à nos vies.

Mais comme vous le savez, l’océan est en danger et les espèces animales qui le composent également. L’activité humaine a complètement modifié l’écosystème océanique.

Le principal fléau des océans, (après l’homme) le plastique.

Le plastique est l’une des causes de la pollution des océans la plus importante. Selon l’Unesco, la pollution plastique tue plus d’un million d’oiseaux marins et plus de 100 000 mammifères marins (baleines, dauphins…). L’impact du plastique est donc extrêmement fort sur le milieu océanique.

Par ailleurs, selon TV5 Monde, il y aurait plus d’1 800 milliards de morceaux de plastiques dans nos océans et mers. Une grande partie d’entre eux se sont agglomérés pour former, sur une superficie de plus de 3,5 millions de km2 (soit plus de 6 fois la superficie de la France et 1/3 de la superficie de l’Europe), l’équivalent d’un 7ème continent. Ce 7ème continent est appelé le continent de plastique et se situe dans l’Océan Pacifique. Il affecte presque 300 espèces marines.

surf à biarritz,wildsuits

Déconfinement : le problème des masques et des gants en latex dans les océans et sur la plage

Bien que le port de masques recommandé par nos gouvernements et professionnels de santé, soit indispensable pour endiguer l’épidémie du COVID-19, ceux-ci posent déjà un problème majeur à nos océans !  En effet, lors de nos dernières sessions nous découvrons de plus en plus de nombreux masques et gants qui commence à s’échouer et errer sur nos belles plages. Jeter son masque dans la nature représente un réel danger pour nos océans et pour nous-mêmes. Il est donc primordial de bien jeter son masque dans une poubelle afin de ne pas affecter le milieu marin d’autant plus qu’il ne l’est en temps normal.

N’hésitez pas à sensibiliser et expliquer aux personnes que vous prenez la main dans le sac, l’importance d’un geste aussi bénigne et “logique” selon nous de ne pas abandonner ses déchets de toute sorte dans la nature…

Les autres menaces contre l’océan

Nous pourrions écrire un livre de 1000 pages sur tout ce qui peut polluer les océans, le milieu marin et les plages. Par exemple, le rejet d’eaux usées non traitées, composées de pesticides et autres produits chimiques menacent également nos océans.

De la même manière, le pétrole et autres hydrocarbures sont un réel problème pour le milieu océanique. Chaque année, des cargos transportant ces produits font naufrage et provoquent des marées noires. Ces marées noires provoquent ainsi la mort considérable de la faune et flore marine. On se rappellera notamment de la dernière grosse marée noire  en date au Brésil en 2019 qui s’était étendu sur plus de 2000 kilomètres de côtes. Selon Wikipédia, la situation devrait revenir à la normale d’ici seulement 20 à 30 ans…

Mais comment protéger l’Océan ?

En tant que pratiquant de sports de glisse, nous sommes en premières lignes et il se va de part la sensibilisation et aux actions que vous prenez le bien être de nos océans. 

Pour protéger l’océan, nous devons tous agir. Il s’agit là d’une nécessité absolue. De nombreuses petites actions peuvent être menées au quotidien. Par exemple :

  • Limiter les déchets au maximum et les recycler correctement. 
  •  Fixez-vous l’objectif de ramasser au moins un déchet à chaque fois que vous sortez de l’eau après votre session de surf.
  •  Faites attention à bien ramasser vos mégots de cigarette et déchets (ou ceux de vos amis) lorsque vous chiller sur la plage.
  • Participez à des ramassages de plages.
  • Consommez moins mais consommer mieux avec des produits plus durables et écoresponsable.
  • Sensibilisez vos proches !

Si vous avez d’autres idées pour préserver les océans, n’hésitez pas à nous contacter sur Facebook, Instagram ou par email pour en discuter avec nous !

D’ici là, profitez bien de la journée mondiale de l’Océan et de votre session de surf ou de n’importe quel autre sport de glisse. Et on compte sur vous pour préserver votre terrain de jeux préféré et de sensibiliser votre entourage à l’importance de leurs actions.

Vous pouvez également découvrir, dans cet article, comment prolonger la durée de vie de votre combinaison de surf