fbpx
Maxime Gaborit Combinaison Kayak waveski

Interview avec Maxime Gaborit, champion d’Europe 2019 de Waveski. Maxime a fait face à 70 concurrents parmi les meilleurs de la discipline pendant le championnat d’Europe à Tanchet (Vendée) porté par le Canoë kayak Côte de Lumière.

Mon prochain objectif est le championnat du monde de waveski qui se déroulera au Pérou (HUANCHACO) en 2020.

Salut Maxime tu viens tout juste d’être sacré champion d’Europe de waveski, comment te sens tu ?

Je suis content et fier d’avoir gagné ce beau titre de champion d’Europe! Cela représente énormément pour moi, c’est mon premier gros titre en open (NDLR Maxime a déjà été sacrée champion du monde de waveski junior en 2016). Je viens de réaliser un double rêve, de remporter un titre international en open et à la maison.

Raconte nous un peu comment s’est déroulée cette compétition?

La compétition s’est déroulée sur la plage de Tanchet aux sables d’Olonne.

Day 1 : Jour off pour les open, j’ai donc encouragé les juniors et les ondines de l’équipe de France de waveski.

Day 2: J’ai eu ma première série non éliminatoire contre mon pote Théo je me suis qualifié directement pour le round 3. Round 3 je suis tombé contre clément Guilbert en “man on man” et j’ai passé la série dans des grosses conditions.
Day 3 : La journée a commencé directement par les 1/4 de finale ou j’ai retrouvé Théo en “man on man”. Durant cette série nous avons manqué de vagues mais j’ai réussi à scorer deux petites vagues qui m’ont permis de m’imposer. En 1/2 finale face à Odei Exteberria (numéro 3 mondial, la série s’est bien commencée pour moi et je profite même d’une erreur de priorité de la part d’Odei qui m’envoie directement en finale

Day 4 : Jour de la finale, j’affronte Virgile Humbert vice-champion du monde, dans des conditions pas faciles. J’arrive à placer 2 scores assez rapidement ce qui m’a permis de jouer stratégiquement et de bloquer Virgile pour l’empêcher de prendre des bonnes vagues, ce qui a marché !

Ah oui, très beau et long parcours ! Tu as eu une préparation spéciale pour la compétition?

Je n’ai pas vraiment eu de préparation spéciale. Après chaque entrainement je me donne toujours à 100%. De plus, j’étais sur ma vague donc je la connais par cœur ce qui m’a permis d’aborder cette compétition plus sereinement que les autres. J’avais quand même une pression sur mes épaules, je n’avais pas le droit à l’erreur en face de mes amis et public.

Un petit mots sur ton matériel waveski et tes prochains objectifs sportifs à atteindre?

Mon prochain objectif est le championnat du monde de waveski qui se déroulera a HUANCHACO au Pérou en 2020. Il y a aussi les championnats de France cette année mais j’irai en mode freeride et sans pression. J’ai déjà atteint mon objectif de la saison le reste sera que du bonus !

Je remercie mes sponsors de m’encourager, je remercie kriss de faire la bonne planche pour aller gagner, solamanzi pour les accessoires qui tiennent fort, double dutch pour des pagaies incassables, Octopus pour la préparation et le soutien tout au long de l’année, Riders match de me suivre et me permettre de diffuser mes performances et bien sûr Wildsuits pour les combinaisons vraiment au top qui s’adaptent super bien au waveski et qui en plus utilisent des produits qui ne détruisent pas la planète…!

Tu as prévu quoi maintenant pour fêter le titre ?

Je vais partir en surf trip au Portugal avec ma copine et mon chien. On va profiter du soleil et des pastel de natas avant de retourner en Vendée ?.

Merci pour cette Interview Maxime! Toute l’équipe de Wildsuits te félicite pour ce super résultat et on est persuadé que les titres vont continuer à arriver en “pagaies”.“On the wave, be wild” & “Out of the wave, behave”

Redacteur: The Wildsuits Team.