Où surfer à Bali ? Les 10 meilleurs spots

Bali est une île faisant partie d’un archipel de plus de 17 000 îles formant l’Indonésie. “L’île des dieux” détient une grande poignée de spots surfables qualitatifs aux décors paradisiaques. Le surf à Bali a été révélé du spot d’Uluwatu par l’américain Gerry Lopez en 1972 (https://www.youtube.com/watch?v=LNpncQwX7g8), Bali est devenue la cible des surfers du monde entier pour ses vagues, sa culture et bien sûr : sa beauté. Depuis cette découverte, l’île et la pratique du surf se sont rapidement développées car la population locale a su comprendre une demande conséquente du tourisme international et y ont donc construits bon nombre de logements permettant l’accueil des vacanciers du surf.

 Il y a tout de même de nombreuses bonnes raisons de venir profiter des magnifiques vagues de l’île : l’eau chaude, la houle consistante toute l’année, les spots accessibles aux surfers de tous niveaux, la nourriture locale délicieuse et peu onéreuse, et surtout : l’accueil chaleureux des Balinais.

Bien entendu l’usage d’une combinaison ne sert à rien à Bali. Vous aurez cependant peut-être besoin de t-shirts !

Quels sont les meilleurs spots pour le surf à Bali ?

1 – Surf à Kuta & Seminyak Beach

Surf à Bali
Par Antoine Bunel

Kuta est la grande ville touristique de Bali. Elle est plus réputée pour le shopping avec son mall de bord de plage et ses lieux de fête que pour le surf.

 Pourtant le surf y est bien présent. Ses multiples beach-breaks s’étendent sur des kilomètres de plage et proposent un apprentissage simple et sans danger lors des petites houles. Lorsque la taille augmente, les vagues sont puissantes et rapides et ne sont alors réservées qu’aux surfers intermédiaires voir experts.

Si vous aimez les balourds toutes nationalités confondues, la “kook culture”, les innombrables vendeurs/loueurs locaux qui vous accostent sans arrêt et les peaks remplis de surfers sur leurs planches en mousse, foncez !

Surfcamp : Kima SurfCamp Seminyak, Surf Goddess Retreats Seminyak (pour les femmes seulement), Rip Curl School of Surf, Pro Surf School, UP2U surf school Bali, Odysseys Surf School

2 – Surf à Canggu

Au nord de Kuta Beach se trouve Canggu, une petite ville d’expatriés branché.

Surf à Bali Canggu
Othmane Choufani, Canggu, par Antoine Bunel

Batu Bolong (Old Man’s Beach) :

Le spot de Batu Bolong (Old Man’s beach) est un spot de longboard populaire très accessible aux débutants avec de longues et douces vagues qui déferlent jusqu’à la plage. Plaisir garanti !

Attention au récif volcanique à marée basse, aux quelques oursins, et, aux autres surfers !

Echo Beach

Le spot d’Echo Beach est un spot consistant composé de plusieurs vagues “A-Frame” (droite & gauche) offrant une puissante vague creuse également prisée par les bodyboarders. Il y règne une ambiance quelques fois compétitive sur les moyennes houles mais le spot se désemplit lors des grands jours, profitez-en. N’hésitez pas à marcher sur la plage en direction du Nord vers Pererenan Beach. Vous y trouverez d’autres vagues qualitatives légèrement moins peuplées. Attention au récif qui se trouve à peu près partout entre les zones de sables.

Berawa

Retour sur un beach break ! C’est un spot idéal pour l’apprentissage du surf car la vague y est plus lente et surtout moins peuplée que celle de Batu Bolong.

Surfcamp : Mondo Surf & Lifestyle Village, Endless Summer, Surf Buddy Bali, Santai Surf School, Desu de Bali Surf

3 – Surf à Balangan

Surf à Bali - Balangan

Au sud de Kuta et de l’aéroport se trouvent les meilleures vagues de Bali. Vous entrez sur la péninsule du Bukit où le décor et les vagues vous couperont le souffle. La péninsule laisse la priorité à la tranquillité et au véritable “Surf Lifestyle”. Il n’est donc plus question de villes ici.

La rapide et puissante vague de récif de Balangan à bien failli être transformée en Marina de luxe. Elle demeure toujours grâce à l’aide de l’icône locale Kim Bradley qui a su préserver ce bijou naturel. 

Elle reste accessible aux surfers débutants lors de petites houles uniquement. Elle se surfe sur toutes les marées. Seuls les surfers expérimentés peuvent se permettre des sessions à marée basse. Attendez-vous à une vague creuse, rapide et aux barrels.

Comme partout à Bali (et ailleurs), le spot vous offre des vagues glassy le matin.
Surfcamp : Balangan Surf Camp

4 – La Sainte Trinité

La falaise surplombant les spots de Dreamland, Bingin et Impossibles est absolument saisissante par sa beauté et offre un point de vue unique sur les trois spots dont vous prendrez connaissance ci-dessous.

 Accédez à la falaise en passant devant le restaurant “Cashew Tree” en continuant sur cette route 100 mètres supplémentaires. Pour les plages, il vous faudra descendre quelques centaines de marches assez raides !

Surf à Bali - La Sainte-Trinité
Par Antoine Bunel

Dreamland

Cette plage est réputée pour la couleur bleu turquoise de son eau et ses énormes resorts. La vague déroule à droite et à gauche. Le fond est un récif volcanique recouvert par le sable. C’est probablement la vague la plus accessible et la moins dangereuse de la péninsule.

Surfeurs intermédiaires et confirmés.

Bingin

Le spot Bingin est une véritable machine à tube !  C’est probablement la gauche la plus esthétique pour les photos et vidéos.

La dalle volcanique sur laquelle cette vague se fracasse créée une structure quasi-parfaite permettant à celle-ci de fonctionner durant toutes les marées et sur toutes les houles. On y accède à la rame à la haute et à pied durant la basse. Elle peut être très dangereuse car le fond varie entre 30 à 60cm selon les houles et marées. On y croise régulièrement des blessés et des planches cassées.

 Prenez le temps d’observer le fond qui est exclusivement rocheux.

Le spot est clairement victime de son succès, il est très peuplé et un esprit de compétition y règne. 

Surfeurs intermédiaires et experts seulement.

Impossibles

Impossibles est un reef-break réputé pour ses tubes longs et rapides qui vous enferment férocement. Il fonctionne très bien durant les houles consistantes à mi et basse marée.

Il va vous falloir ramer environ 400 mètres pour atteindre cette puissante gauche. Comme son nom l’indique, il est pratiquement impossible de la tenir de A à Z car elle dispose de plusieurs sections qui ferment. Suivez les spécialistes pour rester dans les zones de take-off. 

Lors de conditions favorables, Impossibles vous procurera des sensations de glisse parfaites et inoubliables.

Soyez en bonne forme physique et étudiez les zones d’entrées et de sorties.

Ce spot est destiné aux surfeurs confirmés et experts seulement.

Surfcamp : Dreamland Surf School

5 – Surf à Padang Padang

Le spot légendaire que chaque touriste surfeur ou non vient visiter pour la beauté et la puissance de la vague. Vous pouvez observer les immenses vagues d’Uluwatu depuis les falaises surplombant le spot en dégustant de la nourriture locale et des bières. On se croirait dans un amphithéâtre dédié au surf !

Le spot offre différents pics plus ou moins difficiles à atteindre à cause de leurs distances depuis la mise à l’eau qui forme une cave dans laquelle les vagues se brisent. Attention aux courant et au fond de récif volcanique.

La vague est structurée en 5 sections nommées : Temples, The Bombie, The Peak, Outside Corner, Racetracks. Elles fonctionnent à tour de rôle en fonction des marées. Chacune dispose de ses propriétés. Ce sont toutes des gauches !

L’atmosphère à l’eau est très compétitive voire hostile. Gardez en tête que c’est la vague la plus convoitée de l’île, les surfeurs sont assoiffés et souvent très persos. Même les très bons riders peuvent en devenir frustré. 

Observez et connaissez vos limites !

Surfcamp : Dreamsea SurfCamp, Kamafari SurfCamp, Aloha Bali Surf

7 – Surf à Medewi

Surf à Medewi Bali

Medewi est un petit village Balinais typique majoritairement musulman, contrairement à la culture Hindu dominant l’île.

 Étant resté authentique, la vie y est paisible et traditionnelle. Le village est rythmé au son des prières des deux mosquées du village.

La fameuse gauche de Medewi est connue comme étant la vague qui offre le plus long ride de Bali. Elle est accessible au longboarders, autant qu’aux shortboarders féru de vagues rapides car la dernière section de la gauche (simplement appelée “l’inside”) vous apportera puissance et vitesse, et parfois un petit barrel (tube).

Son fond est mi-rocheux (galets), mi-sableux. Elle fonctionne pratiquement tout le temps, et sur toutes les marées. Les goofies (surfeurs ayant le pied droit devant) ne seront pas en reste. 

Le décor est magnifique, la plage est ornée de palmiers géants, c’est paradisiaque !

Si toutefois le spot vous paraît trop peuplé de surfers, il y a toujours d’autres vagues à explorer aux alentours dont des droites.

Surfcamp : Surf Buddy Bali

8 – Surf à Nusa Dua

Surf à Nusa Dua - Bali

À l’est de Bali cette fois-ci, Nusa Dua est le secteur des resorts luxueux. Le spot est en fait composé de 6 vagues : Temple Lefts, Elevators, Keyhole Left, Keyhole Right, Main Peak, Chickens toutes difficiles d’accès à cause du récif tranchant et de sa distance avec la plage. Ces grands murs d’eau déroulent rapidement et fonctionnent régulièrement durant la saison des pluies (d’octobre à avril) et parfois à très grande taille.

Les surfers en quête de sensations peuvent s’offrir des sections agressives fermant rapidement sur un léger fond d’eau laissant clairement apparaître le récif. Ces vagues tendent à fonctionner selon les différentes marées et conditions. Elles ne sont souvent pas parfaites mais si vous avez la chance de les surfer lors des bons jours, votre expérience en restera mémorable.

Récif et sable sur le lagon. Présence d’oursins sur certaines parties.

Le spot de Nusa Dua à Bali est spot hostile pour surfers expérimentés seulement.

9 – Surf à Green Bowl

Surf à Bali - Greenbowl
Par Antoine Bunel

Totalement au sud de Bali, vous accéderez à GreenBowl via un long escalier de pierre qui fera souffrir les moins sportifs. Étant isolé, le spots offrira aux surfers une session loin de la foule. Le spot fonctionnera pleinement durant la saison des pluies (d’octobre à avril) et offrira des longues droites creuses dans une eau translucide. Vous pourrez également trouver un barrel sur l’inside, proche du channel.

Attention, à marée haute, l’accès à la plage est pratiquement impossible. Green Bowl est également réputé pour son courant surpuissant, un leash cassé peut vous coûter cher. Une fois de plus, le spot montrera un fond de récif tranchant.

 Surfeurs intermédiaires et confirmés seulement.

10 – Keramas

Surf à Keramas - Bali
Par swellnet.com

Une solide droite qui casse sur une section de récif tranchant autour d’un décor de rizière. Particulièrement appréciée pour ses drops rapides, ses longs barrels et sa large épaule permettant manœuvres et aerials. Une superbe opportunité pour les regulars ! 

Restez vigilant, le spot est constamment peuplé de locaux et de pro qui n’hésitent pas à s’irriter pour peu. 

Durant les grands jours, le barrel casse plus rapidement mais le niveau d’eau reste le même, soyez conscient de vos propres capacités.

Le début et la fin de la saison sèche et humide sont les meilleurs moments pour apprécier Keramas pleinement.

Surfcamp : Keramas Surf Camp, Komune


Comment se rendre à Bali depuis la France ?

Le vol : Paris – Bali

Au départ de Paris pour Bali vous passerez environ 15h dans l’avion, sans compter le temps d’attente variable lors des escales. Les billets sont évidemment plus chers sur les mois de juillet et août.

Le visa

Pour un séjour de moins de 30 jours, il n’y aplus besoin de visa pour les ressortissants Français (entre autres). Le visa peut-être prolongé de 30 jours supplémentaires maximum moyennant environ 1 million de roupies (environ 60euros). Ce service est disponible auprès des agences d’extension de visa que vous trouverez partout sur l’île.

Le Taux de Change à Bali

La monnaie locale est la Roupie indonésienne. 1 euro vaut environ 16 000 roupies. Favorisez les paiements en espèce. Seuls les grands commerces et hôtels acceptent les paiements par carte. De nombreux ATM sont à disposition dans les villes et villages.

Le décalage horaire France/Bali

Le décalage horaire entre Bali est de 6 heures en été et 7 heures en hiver.

Hébergement à Bali

Vous aurez beaucoup de choix car l’offre dépasse la demande à Bali. 

Vous trouverez : des resorts luxueux, des guesthouses personnalisées (à partager avec d’autres touristes, des homestays (petits hôtels familiaux privés et accessibles), des bungalows, voire des maisonnettes individuelles.

Vous n’aurez aucun problème à trouver un logement sur place grâce au aux locaux très compréhensifs et au bouche à oreille. Airbnb fonctionne également très bien.

Les tarifs des chambres s’entendent pour deux personnes. N’hésitez pas à demander si les taxes sont comprises dans le prix (pareil pour la nourriture dans les warung). Vérifiez également les équipements des chambres, parfois mal entretenus.

Fourchette moyenne / nuit :

  • Très bon marché : 150 000idr (10eu)
  • Bon marché : moins de 350 000idr (23eu)
  • Prix moyens : 350 000 à 700 000idr (de 23 à 45eu)
  • Chic : de 700 à 1 200 000idr (de 45 à 80eu)
  • Très chic : + de 1 200 000idr (80eu et +)

La nourriture balinaise

Les prix sont ajoutés sur la base du plat par personne. Les plats locaux sont les moins onéreux et sont très souvent excellents. Vous trouverez tout de même des plats dit “western” (burgers, pizza…) très facilement.

Un repas bon marché alternera autour de 40 000idr (environ 2,70eu). Vous pourrez obtenir un menu entrée, plat, dessert pour environ 100 000idr (environ 6,30eu). 

La Bintang, bière locale coûte environ 30 000idr. Attention à l’arak, alcool local qui peut-être de qualité médiocre voir coupé à des produits toxiques. Faites confiance à celui qui vous en sert.

Se déplacer à Bali

Le trafic de Bali est CHAOTIQUE. Favorisez les trajet entre 21h et 9h et surtout les scooters pour les petits et moyens trajets. La location d’un 125cc par jour oscille autour de 50 000idr / jour (3euros). Permis internationaux requis.

Découvrez nos combinaisons